Pôle Mère Enfant

illustration Pôle Mère Enfant

Pôle Mère Enfant

Foire aux questions : grossesse et COVID

Mise à jour le 31 mars 2020

Quelles consultations sont maintenues ou annulées ?

Les consultations de suivi de grossesse et les échographies sont maintenues. Restent annulées : la préparation à la naissance et à la parentalité, les consultations d’acupuncture et d’ostéopathie.

Les consultations en lien avec la demande d’une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) sont maintenues. Il est primordial de contacter le secrétariat pour prendre rendez-vous (04 77 96 78 59) afin que les délais légaux soient respectés.

Quelles sont les conséquences du Covid-19 sur la grossesse ?

Ce virus ne passe pas dans le sang. Il ne traverse donc pas le placenta. Il n’y a pas de risque de malformation ni de contamination du fœtus. Seule la fièvre peut être dangereuse car elle peut engendrer des contractions utérines, d’où l’importance de contrôler sa température si vous avez un doute. Vous pouvez prendre du paracétamol selon la posologie indiquée (les Anti Inflammatoire sont contre-indiqués pendant la grossesse et contre le Coronavirus).

Contactez votre médecin généraliste pour une téléconsultation ou le Centre 15 si la fièvre persiste au-delà de 48h ou si les symptômes s’aggravent (troubles respiratoires) ou apparaissent (perte du goût et/ou d’odorat).

Pourrais-je allaiter ?

Oui ce virus ne contre-indique pas l’allaitement. Il ne passe pas dans le sang ni dans le lait. Mais il est impératif de mettre en place les gestes barrières :

  • Lavage des mains au savon pendant 30 secondes.
  • Port d’un masque pour la maman.

Est-ce que le personnel est en nombre suffisant ?

Oui, l’équipe est au complet ! Auxiliaires de puériculture, infirmière puéricultrice, ASH, gynécologue-obstétricien, anesthésiste réanimateur et sages-femmes : nous sommes tous à nos postes.

Une ligne supplémentaire d’astreinte pour les sages-femmes a même été organisée. Si une patiente se présente avec une suspicion de Covid-19, une sage-femme supplémentaire est appelée pour éviter de favoriser la propagation du virus.

Je ne peux pas faire la préparation à la naissance et à la parentalité à la maternité comme je le souhaitais, quelles sont les alternatives ?

En effet, si vous en ressentez le besoin, vous pouvez vous rapprocher d’une sage-femme libérale. Vous pouvez également trouver sur internet quelques exercices de détente, de yoga, de méditation en lien avec la grossesse ou l’accouchement.

Si vous souhaitez faire une visite virtuelle, vous pouvez avoir un avant-goût grâce à la vidéo de notre pôle Mère Enfant (vidéo en bas de page). Vous trouverez également de nombreuses autres informations : quand consulter en urgence ? Ma valise et celle de bébé. Conseils pour le retour à la maison etc.

Si vous avez des questions précises vous pouvez aussi nous les poser sur notre boite maternite@ch-forez.fr et une sage-femme vous rappellera si vous laissez vos coordonnées.

Et surtout faites-vous confiance, vous avez de nombreuses ressources et l’équipe sera là pour vous accompagner au moment venu !

Quelles précautions prendre avant de se rendre à l’hôpital pour la patiente et son accompagnant ?

  • Prendre sa température si possible, de manière à prévenir l’équipe dès votre arrivée si vous présentez de la fièvre.
  • Vous laver les mains au savon pendant 30 secondes.
  • Et si vous toussez faites-le dans votre coude !

Quid de la présence de l’accompagnant à l’accouchement et en suite de couche ? Est-ce que l’accompagnant peut encore dormir à la maternité ?

A ce jour : la présence d’un accompagnant est sécurisante, c’est pourquoi un seul accompagnant sans symptôme peut être présent. Ce sera le même tout au long du séjour. Pour limiter le risque de contamination de la maman, du bébé et du personnel nous demandons à ce que l’accompagnant ne sorte que deux fois par jour de la chambre. L’accompagnant peut toujours dormir dans la chambre.

Merci de réfléchir à votre organisation : sac de couchage, oreiller, pyjama, vêtements de rechange confortables, trousse de toilette, serviette de bain, boissons, repas (possibilité de commander un plateau repas) => l’accompagnant doit lui aussi prévoir son sac.

Est-il possible d’envisager un retour plus tôt au domicile ?

Si votre santé et celle de votre enfant le permettent c’est tout à fait possible à partir de 48h après un accouchement, 72h après une césarienne. Nous travaillons en relation avec les sages-femmes libérales de notre secteur. Elles se sont organisées pour mettre un accompagnement le plus sécurisé possible.

Pour préparer au mieux votre retour à domicile, n’hésitez pas à contacter la sage-femme libérale la plus proche de chez vous.

Quelles précautions prendre pour le retour à la maison ?

Il est impératif de mettre en place les gestes barrières :

  • Lavage des mains au savon pendant 30 secondes.
  • Port d’un masque si toux présente.
  • Reporter la présentation de l’enfant à l’entourage. L’isolement stricte est impératif autant pour l’enfant que pour l’entourage.

« Soyez rassuré(e) sur le fait que nous mettons tout en œuvre pour assurer votre sécurité et votre confort avant et pendant votre séjour. »

 

Le pôle mère enfant du Centre Hospitalier du Forez regroupe les services suivants :

  • Maternité sur le site de Montbrison
  • Gynécologie avec des consultations sur les deux sites
  • Urgences pédiatriques
  • Pédiatrie
  • Centre de périnatalité (site de Feurs) qui propose uniquement des consultations
  • Pédopsychiatrie (CATTP, CMP, CTP, hôpital de jour) à Montbrison et Feurs.

 

Dernière mise à jour : 31/03/2020 - 14:49